Spécialistes du marketing digital, c’est un coin de ciel bleu qui vous attend

 

Digital transformation

La lecture de la littérature spécialisée et des rubriques de conseil pourrait donner l’impression que la transformation digitale constitue une menace, une force irrésistible ne laissant d’autre choix que de se soumettre (de mauvaise grâce, qu’on le veuille ou non), à l’instar du réchauffement climatique ou de la calvitie précoce.

Acceptez ce sur quoi vous n’avez aucune prise, suggère la littérature, et passez au mode digital grâce à ces stratégies simples comme bonjour (ou acceptez de faire faillite avant la fin de l’année).

Mais peut-être faut-il remettre les choses en perspective. Faire preuve d’un peu plus d’optimisme et d’un peu moins de morosité face à ces changements.

Parce que si vous êtes comme nous, vous vous réjouissez – non, vous brûlez d’enthousiasme – à l’idée de la transformation digitale et des millions d’occasions ainsi offertes aux spécialistes du marketing d’entrer en contact avec les consommateurs hyperconnectés.

 

L’heure est à l’optimisme

Pensez à la vitesse à laquelle tout évolue aujourd’hui, notamment les nombreux canaux dont nous autres, spécialistes du marketing, disposons : le téléphone fixe a mis 110 ans pour pénétrer dans 1 milliard de foyers. La télévision a mis 49 ans pour faire de même, les téléphones portables, 22 ans et l’internet, 14 ans.

Chart

Mais 8 ans à peine ont suffi aux smartphones, moteurs de la révolution de l’hyperconnectivité mobile, pour monopoliser les mains d’un milliard d’utilisateurs, selon l’ISB Digital Summit. Il en résulte des niveaux historiques, inédits jusqu’ici, de diffusion, d’impact, de conversion et de dialogue en temps réel avec les consommateurs.

« Nous vivons une époque qui fourmille d’aubaines pour le spécialiste du marketing digital », a expliqué Nick Worth, Chief Marketing Officer chez Selligent, devant un public fervent de professionnels réunis à Munich pour le #RECONNECT15.

C’est le moment ou jamais de faire preuve d’enthousiasme. Après tout, nous vivons une glorieuse époque (digitale). Il y a en effet 7 raisons pour lesquelles les spécialistes du marketing devraient se réjouir de la transformation digitale :

 

Phones

1. L’audience est à l’écoute, 24 heures sur 24. Pensez à l’époque où il fallait tenter de joindre les consommateurs sur leur ligne fixe, pour finir par parler aux seules personnes présentes par hasard. Aujourd’hui, les utilisateurs de smartphones sont joignables où qu’ils soient, 48 % d’entre eux ne le coupent jamais et 64 % dorment avec leur téléphone à portée de main. Aujourd’hui, il suffit d’avoir le message qui fait mouche…

2. Les succès fracassants du marketing se déclarent du jour au lendemain. Tout s’accélère, même le food marketing. McDonald’s a mis 18 ans à vendre ses 100 premiers millions de hamburgers, un cap fêté en 1958. Mais en 2012, 10 semaines à peine ont suffi à Taco Bell, boostée par le marketing digital des médias sociaux, pour écouler 100 millions de ses Doritos Locos Tacos (des tacos à base de chips Doritos). That’s Loco, indeed!

3. Le pouvoir du bouche à oreille. Une bonne réputation a toujours été indispensable à un marketing efficace, un principe qui reste valable aujourd’hui. Une réputation peut même court-circuiter la décision des consommateurs. De nos jours, 6 utilisateurs de smartphone sur 10 s’en servent dans les magasins : 38 % appellent un ami pour demander conseil, 25 % vérifient les prix et 24 % consultent les critiques (Pew Institute). Il suffit qu’une marque sorte du lot dans ces domaines pour que les conversions s’accumulent comme jamais : 60 % des consommateurs en ligne affirment qu’ils prennent leur décision d’achat plus rapidement grâce à la recherche en ligne (Google).

4. Les points de contact se multiplient, et tous comptent. Oubliez le parcours d’achat traditionnel. Les consommateurs d’aujourd’hui « sautent » d’un écran à l’autre, enchaînant les étapes de leur parcours de consommation dans l’ordre de leur choix. Chaque interaction joue un rôle, chaque point de contact doit inciter le client à poursuivre. D’après Google et Crossview Insights, 67 % des consommateurs utilisent plusieurs appareils pour leurs achats en ligne, si bien que les spécialistes du marketing misent désormais sur des solutions omnicanales afin de faciliter ce passage d’un canal à l’autre.

5. Un engagement virtuel, des récompenses réelles. Les récompenses digitales et les programmes de fidélité ont bien évolué, mais les marques multiplient aujourd’hui les solutions innovantes afin d’offrir à leurs fans des récompenses dans la vie réelle. Pepsi a récemment introduit sa Pepsi Like Machine qui offre une cannette de Pepsi bien fraîche à chaque consommateur qui « like » la marque sur Facebook. Cette idée signe la fin des promo-girls distribuant des échantillons à tour de bras (une tradition vieille de 50 ans), mais surtout elle permet à Pepsi de poursuivre la conversation après que la cannette a été bue jusqu’à la dernière goutte grâce à la connexion digitale. Cool !

6. L’internet des objets rapproche les consommateurs. Avant, le marketing direct se contentait de frapper à la porte du consommateur pour lui présenter son argument de vente. Aujourd’hui, les appareils connectés permettent des niveaux inédits de confort domestique, mais donnent aussi aux spécialistes du marketing l’occasion d’implanter solidement leurs produits dans la vie quotidienne des consommateurs. Il y a peu, GE et Quirky ont sorti l’Egg Minder, un appareil qui tient le compte du nombre d’œufs dans votre frigo et surveille leur fraîcheur, vous informant du tout grâce à une application smartphone. Finies les courses de dernière minute pour acheter des œufs ! La suite, ce sont des commandes automatiques pour regarnir son stock de produits alimentaires et ménagers, que préfigurent les boutons Dash d’Amazon.

7. Et ce n’est que le début ! Quel chemin nous avons parcouru depuis les téléphones fixes et le marketing « taille unique » ! Aujourd’hui, plus de 5,3 milliards d’appareils mobiles constituent autant d’accès personnalisés aux consommateurs, tandis que grimpe en flèche le volume des données les concernant, tout comme le nombre d’occasions de créer un marketing pertinent sur cette base. À l’avenir, les marques dotées d’infrastructures digitales solides sauront ce que les consommateurs aiment et veulent, avant même qu’ils le sachent eux-mêmes. Grâce à ce marketing en temps réel, instantané et alimenté par les données client, tout le monde aura accès à son assistant virtuel personnel à chacune des étapes de son parcours de consommateur. Pour les spécialistes du marketing digital, c’est un coin de ciel bleu sur un marché émergent qui carbure aux données.

 

Selligent va de l’avant

Arrow

Émancipation du consommateur, évolution rapide du marketing digital, ces changements sont radicaux. Or, Selligent ambitionne d’être toujours à la pointe du progrès. Elle a donc présenté cette année l’intégration des boutons Dash d’Amazon sur sa plate-forme lors du principal événement mondial consacré au marketing digital (Dmexco). C’est poussée par cette même ambition que Selligent s’efforce en permanence de proposer de nouvelles caractéristiques et fonctions en vue de concrétiser un engagement multicanal de l’audience de ses clients, d’un bout à l’autre de son parcours.

 

Téléchargez notre guide ‘Mobile’ pour découvrir comment exploiter efficacement les millions d’occasions d’entrer en contact avec les consommateurs hyper-connectés.

 

  Télécharger notre guide

 

Commentez, Likez, Partagez

Découvrez notre plateforme
en action

Demandez une démo