Le moment fatidique est arrivé : votre stratégie d'emailing est au point et votre nouvelle campagne prête à être déployée. Vos designs sont réfléchis, vos messages soigneusement formulés et vos contenus personnalisés. Mais qu'en est-il de la délivrabilité ? Si les meilleures pratiques pour optimiser le taux de placement en boîte de réception et le taux d'ouverture ne sont pas appliquées, votre campagne est vouée à l'échec. Alors comment s'assurer une délivrabilité imparable ? La réponse en 10 points essentiels.

LES ESSENTIELS

Délivrabilité des e-mails : la capacité de délivrer un message en boîte de réception
vs.
Taux de livraison : la capacité de délivrer un message à un serveur (ce qui ne garantit pas que le message ait atteint la boîte de réception)

 

  1. Configuration et authentification : Assurez-vous de configurer correctement votre environnement et d'authentifier vos domaines (d'envoi). Chez Selligent, nous fournissons un ensemble standard d’enregistrements DNS pour tous les domaines de messagerie, contenant les enregistrements A, MX, SPF, DKIM, DMARC ainsi que l’authentification Google.
     
  2. Domaines : Les domaines d'envoi paramétrés sur Selligent Marketing Cloud sont exclusifs à la plateforme. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sur d'autres plateformes ou systèmes. Cette mesure permet notamment de protéger les domaines professionnels, le « bulk mailing » (envoi de messages en masse) étant toujours plus ou moins risqué. Les sous-domaines permettent aux entreprises de préserver leurs autres domaines en cas de problème. Leur utilisation simplifie également l'analyse, l'identification et la résolution de tout problème éventuel.
     
  3. Sous-domaines : Utilisez différents sous-domaines pour vos flux d'e-mails. L’une des meilleures pratiques de l’industrie consiste à attribuer différents types d’e-mails à différents domaines d’envoi.
     
  4. Listes de diffusion :  Gardez des listes de diffusion saines !
     
  5. Les listes de haute qualité génèrent plus d’interactions dans les emails et contribuent aussi à améliorer la réputation de vos adresses IP et de vos domaines. Cela se traduit par un taux de placement plus élevé en boîte de réception et par conséquent, par une augmentation du taux de conversion. Pour garder vos listes à jour, activez et calibrez la fonctionnalité « Email Quality » de Selligent au niveau « minimal ». Pensez aussi à identifier et à réengager vos utilisateurs inactifs avant de les supprimer.
     
  6. Acquisition : Protégez vos processus d'acquisition contre les abus. Bien qu’obtenir de nouveaux contacts est essentiel, certains principes doivent être respectés. Protégez vos formulaires d'inscription en intégrant des tests CAPTCHA et autres filtres pour éviter les inscriptions automatiques. Misez sur le double opt-in pour confirmer les adresses e-mail des utilisateurs. N'achetez ou ne louez JAMAIS de liste de diffusion à des tiers. N'envoyez vos messages qu'aux utilisateurs ayant donné leur consentement explicite.
     
  7. Contenu : Créez des contenus de qualité qui intéressent vos destinataires. L'engagement est essentiel pour les campagnes d'e-mails : en cliquant et en ouvrant vos communications, vos destinataires envoient des signaux positifs aux fournisseurs de messagerie et confirment leur intérêt pour vos messages. Un bon taux d'engagement passe donc par la diffusion de contenus pertinents et utiles.
     
  8. Design : Un seul modèle d'e-mail suffit. Ne modifiez pas le format de vos messages de façon trop soudaine ou visible et conservez les mêmes domaines d'envoi - les messages méconnaissables finiront dans les spams. Pensez, si vous souhaitez changer la structure globale de vos e-mails, à en informer vos utilisateurs au préalable.
     
  9. Désabonnements : Les destinataires doivent pouvoir se désabonner simplement et en un clic. A cet effet, vos e-mails doivent donc tous contenir un lien et un en-tête.
     
  10. Ratio images/texte : Les e-mails chargés d'images sont plus susceptibles de déclencher les filtres à spam. Ils sont aussi plus difficiles à consulter sur les appareils mobiles, sur lesquels les données sont souvent limitées et la connexion plus lente, ralentissant le temps de chargement.
     
  11. Test : Avant de cliquer sur « envoyer », testez bien votre parcours et vos e-mails. Les variables susceptibles d'influer sur votre taux de délivrabilité, d'ouverture, de clics et de conversion, mais aussi sur votre réputation d'expéditeur, sont nombreuses. Mieux vaut prévenir que guérir !

 

Commentez, Likez, Partagez

Emails : les 3 secrets d’une délivrabilité imparable

Téléchargez notre eBook dédié à la délivrabilité des emails pour découvrir les nouveaux termes et les meilleurs pratiques du moment

En savoir plus +

Découvrez notre plateforme
en action

Demandez une démo