La règle d'or d'une campagne marketing engageante en 2019 est la même que celle du secteur de l'immobilier : la localisation ! Avec Uber, les consommateurs commandent aujourd’hui des taxis où qu’ils soient. Ils trouvent aussi les meilleurs restaurants à proximité sur Yelp et cherchent une place de parking sur l'application Parkopedia.

Dans ce contexte, ils attendent aussi des marques qu'elles leur proposent des messages adaptés à leur situation géographique.

Les marketeurs continuent donc à investir dans le segment : les annonces mobiles basées sur la localisation devraient générer plus de 26,5 milliards de dollars aux États-Unis cette année, un chiffre susceptible d’atteindre les 38,7 milliards d'ici à 2022. Les marques s'efforcent aussi d’obtenir le plus de données de localisation possible. Interrogés sur les avantages de ce type d’information,  36 % des grands acteurs du marketing au Royaume-Uni citent « la création précise d'audiences basées sur la localisation », alors que 26 % les utilisent aussi pour mesurer le nombre de visites en magasin.

Outre des éclairages-clés, les données de localisation permettent aussi de booster instantanément l'engagement. Les centaines de millions de participants à la chasse aux œufs virtuelle qu'est Pokémon Go en sont la preuve ! ASDA, acteur majeur de la distribution alimentaire et client Selligent Marketing Cloud, a aussi fait fureur à Pâques avec une campagne marketing basée sur la localisation et… une poule géante en chocolat.

 

Voici les trois raisons de se réjouir de l'essor du marketing basé sur la localisation :

  1. Autrefois avant-gardistes, les données de localisation sont aujourd’hui la norme. Les données de géolocalisation GPS (issues de l'émission continue de signaux de localisation) sont utilisées par 70 % des marketeurs pour leurs campagnes basées sur la localisation, contre 58 % pour le Wi-Fi. Plus de 30 % des recherches sur Google sont basées sur la localisation des utilisateurs. Les plateformes de réseaux sociaux et un grand nombre d'applications permettent aussi de collecter des données géographiques. Les données de localisation sont donc aujourd'hui largement accessibles (pourvu que les marketeurs obtiennent l'opt-in de leurs consommateurs).
  2. Les données de localisation font une réelle différence. La preuve par les chiffres : 53 % des entreprises misant sur les données de localisation attribuent l'augmentation du taux de conversion et des ventes aux annonces ciblées en fonction de la situation géographique. Les consommateurs sont aussi moins soucieux à l'idée de partager leurs données de localisation. Ainsi, si 61 % des consommateurs d'Europe occidentale souhaitent supprimer leurs identifiants personnels comme les numéros de passeport dans le cadre du RGPD, seuls 9 % mentionnent l'historique de localisation.
  3. Les consommateurs exigent désormais une pertinence à l'échelle locale. Après s'être concentrés pendant des années sur l’amélioration de la personnalisation, les marketeurs se tournent aujourd'hui vers la pertinence à l'échelle locale. Pourquoi ? Parce que les consommateurs avisés le leur demandent... Ces derniers exigent aujourd'hui des offres personnalisées et des contenus mobiles en live basés sur leur situation actuelle - 42 % d'entre eux sont aussi plus susceptibles d'utiliser des applications proposant une personnalisation basée sur la localisation.

Pour satisfaire ces besoins, les marketeurs doivent s'équiper de plateformes intégrant les données personnelles exploitables et les fonctionnalités omnicanales nécessaires pour toucher leurs consommateurs sur le bon canal, où qu'ils soient.

Pour rester utiles à tout moment, les marques comme Extra Space Storage, première entreprise de stockage aux États-Unis, utilisent les fonctionnalités Selligent de marketing contextuel pour créer des SMS et des e-mails adaptés à la situation géographique des consommateurs. Le jour de leur déménagement ou entreposage, les clients reçoivent en temps réel un bulletin météorologique et une carte indiquant les sites Extra Space les plus proches. L'entreprise a ainsi augmenté son taux de conversion par e-mail de 50 %! Pour plus d'informations, téléchargez l'étude de cas ci-dessous.

Extra Space Storage boosted rentals by 23% using a mobile-first approach enabled by Selligent

Headquartered in Salt Lake City, Utah, Extra Space Storage Inc. owns or operates 1,146 self-storage properties in 35 states, Washington, D.C. and Puerto Rico.

 Read More +

 

 

Découvrez notre plateforme
en action

Demandez une démo