Tout bon marketeur le sait : pour convaincre les audiences, les e-mails doivent être ultra-personnalisés, rédigés avec soin et envoyés au bon moment. Mais que faire lorsque ces messages ciblés et pertinents finissent quand même parmi les bounces et les spams ?

Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) renforcent plus que jamais leurs mécanismes de défense pour lutter contre les e-mails indésirables et malveillants. Si les méthodes et techniques évoluent au fil des années, l'authentification des e-mails fait encore partie des outils les plus utilisés aujourd'hui.

Qu'est-ce que l'authentification des e-mails ?  

L'authentification des e-mails désigne l'ensemble des techniques permettant de fournir des informations vérifiables sur l'origine d'un e-mail, en validant l'identité de tous les agents et parties impliqués dans le transfert et/ou la modification d'un message.

Quelles méthodes d'authentification les FAI utilisent-ils ? 

Les FAI utilisent trois grandes méthodes d'authentification : le SPF, le DKIM et le DMARC. L'authentification est effectuée à travers la configuration d'enregistrements SPF et DKIM dans le système de noms de domaine (DNS) :

Le SPF (Sender Policy Framework) authentifie les adresses IP d'envoi auprès de l'expéditeur (l'organisme « porteur » du message).  Ce système de validation de l’e-mail vérifie les adresses IP d'envoi en détectant toute trace de spoofing, une vulnérabilité courante, pour éviter que vos messages n'atterrissent dans les spams. Le SPF permet aux administrateurs de spécifier les serveurs de messagerie autorisés à envoyer des e-mails au nom d'un domaine donné. Un enregistrement SPF spécifique (ou enregistrement TXT) est créé dans le DNS, puis utilisé par les FAI pour valider les e-mails.

Le DKIM (DomainKeys Identified Mail) permet d'authentifier le domaine de l'adresse e-mail utilisé auprès de l'expéditeur du message. Cette méthode associe tout bonnement le nom de domaine à un e-mail et permet aux employés d'une entreprise d'assumer la responsabilité d'un message. L'association est effectuée à l'aide d'une signature digitale qui peut être validée par le serveur de messagerie destinataire. Le signataire assume cette responsabilité indépendamment de l'auteur ou du destinataire du message en ajoutant un champ de signature DKIM dans l'en-tête de l'e-mail. Ce champ indique que l'expéditeur a été authentifié, ce qui n'est pas le cas des adresses usurpées par des spammers.

Le DMARC (Domain Message Authentication Reporting and Conformance) est une politique publiée dans le DNS par les domaines les plus avisés en matière de sécurité. L'objectif : spécifier les mécanismes de SPF et de DKIM utilisés, ainsi que les conditions de légitimité d'une adresse d'expédition. Le DMARC crée également un rapport pour toute action effectuée dans le cadre du SPF ou du DKIM.

Pourquoi utiliser l'authentification par SPF et/ou DKIM ?  

Pour prouver leur légitimité, les entreprises n'ont d'autre choix que d'avoir recours à l'authentification. Votre marque et votre réputation en ligne sont vitales - il faut donc les protéger. Sachez-le : les e-mails non authentifiés par SPF seront bloqués d'office. Sans authentification par DKIM, vos messages seront directement signalés et redirigés vers les courriers indésirables. 

 

Que faire en tant qu'expéditeur ?

Dans l'idéal, les marketeurs doivent appliquer les deux méthodes d'authentification à leurs e-mails, et publier une politique DMARC dans le domaine. Vos e-mails seront non seulement plus protégés contre les usurpations, mais aussi plus susceptibles d'être validés par les FAI et d'atteindre les boîtes de réception des destinataires ciblés.

Le SPF et le DKIM sont les normes minimales du secteur en matière d'authentification pour prouver votre légitimité en tant que marque et expéditeur. Les FAI fournissent même des outils de délivrabilité essentiels, tels que des boucles de rétroaction et des programmes de listes blanches, aux expéditeurs authentifiant correctement leurs e-mails.

N'hésitez donc pas à contacter votre équipe informatique ou votre fournisseur de messagerie en cas de doute sur vos méthodes d'authentification.

La solution : Email Insights

Chez Selligent Marketing Cloud, nous croyons en l’importance de la qualité des données. C’est dans ce cadre que nous avons créé Email Insights : un service qui vous permet d’augmenter le taux de placement en boîte de réception avant même d'envoyer votre premier message. Profitez d'une gestion de la réputation sans précédent et d'options flexibles pour l'envoi via des adresses IP dédiées et partagées, le tout au sein de notre plateforme.
 

Email Insights vérifie les adresses de vos nouvelles audiences pour limiter le risque de bounces et améliorer votre réputation d'expéditeur. Une fois l'authentification par SPF et le DKIM en place, vous vous concentrez sur ce qui compte vraiment : envoyer les messages que vos consommateurs attendent. Avec la fonctionnalité Email Insights de Selligent Marketing Cloud, les contrôles qualité et les rapports complets sur les listes de diffusion n'ont jamais été aussi simples.

Commentez, Likez, Partagez

Email insights : pour augmenter votre taux de placement en boîte de réception

Découvrez Email Insights, le service qui vous permet d’améliorer la qualité de vos listes de diffusion et donc le taux de placement de vos emails en boîte de réception.

En savoir plus +

Découvrez notre plateforme
en action

Demandez une démo