L'e-mail reste l'arme de prédilection pour le partage de contenus : données et conseils

 
 

A une époque où le partage est roi, disposer d'outils faciles d'accès fait toute la différence. Alors que chacun clame haut et fort que l'e-mail est un support dépassé, une récente étude réalisée par Chadwick Martin Bailey et iModerate Research Technologies démontre tout le contraire.

Selon cette étude, 86% des répondants disent utiliser l'e-mail de manière courante pour partager leurs contenus.

Toutefois, les médias sociaux occupent également une place importante : 49% des répondants mentionnent Facebook, tandis que Twitter, par ailleurs, semble moins utilisé. Voici une nouvelle raison d'intégrer l'e-mail marketing et les réseaux sociaux.

À l'évidence, Facebook se taille une belle part du gâteau. Mais le partage par e-mail s'avère l'arme de prédilection. Pour quelles raisons ?
Essentiellement parce que l'information partagée au travers de Facebook et Twitter finit par se noyer dans un tourbillon d'échanges de données en temps réel. En quelques jours (voire parfois en quelques heures), il est quasiment impossible de retrouver des liens. Il est bien plus facile de trier des données dans un client de messagerie.

Par ailleurs, il y a des différences de comportement manifestes selon les tranches d'âges. Les 35 ans et plus sont plus enclins à utiliser l'e-mail comme outil de partage de contenus. Probablement parce que c'est ce qu'ils ont toujours fait. Il est remarquable de constater l'importance que conserve le téléphone dans le partage de contenu.

Pour quelles raisons partage-t-on des contenus ?

Si un arbre meurt au plus profond d'une forêt sans que personne ne le voie, a-t-il jamais existé ? Si vous ne parlez pas de ce que vous savez, vous ne serez jamais considéré comme une personne influente. La capacité de partager des faits amusants ou des informations intéressantes vous rend plus crédible et accroît votre sentiment d'importance.

Les cinq types de contenus que les consommateurs aiment partager sont les suivants :

  1. Des nouvelles de leur famille ou amis : 81%.
  2. Des photos ou des vidéos familiales : 80%.
  3. Des vidéos amusantes : 63%.
  4. Des bons de réduction / promotions : 54%.
  5. Des articles d'information et des billets de blogs : 53%.

Voici quelques astuces pour inciter le public à partager vos contenus :

  1. Créez des contenus pertinents et qui valent la peine d'être partagés. Cela donnera un sentiment d'importance à la personne qui le partagera.
  2. Utilisez les boutons de partage et autres outils de partage d'informations, associés à des incitations à l'action précises .
  3. Vérifiez à quoi ressemble le contenu une fois qu'il est partagé à l'aide de ces systèmes de partage. Assurez-vous qu'il est facile à visualiser et à lire.
  4. Indiquez le nombre de personnes qui ont déjà partagé ce contenu. Cette information constitue une preuve sociale, qui confirme que le contenu en question vaut la peine d'être partagé.
  5. Le divertissement constitue la principale motivation pour partager des contenus. Faites rire vos interlocuteurs et il y a fort à parier qu'ils partageront le contenu.
  6. Effectuez un suivi du contenu.

Quoi qu'il en soit - et c'est peut-être le conseil le plus important - laissez à chacun le choix de partager des contenus sur son support favori, en intégrant évidemment l'e-mail marketing.

En outre, intégrez les canaux et combinez-les en fonction du destinataire !

Découvrez d'autres conseils dans notre nouveau livre blanc sur le marketing des médias sociaux du point de vue transcanal.

 


Des interactions client efficaces : comment éviter de lasser vos cibles ? De l'optimisation de la communication dans un monde transcanal aux mains des clients.Livre blanc Pression marketing et lassitude des cibles

Téléchargez notre livre blanc « Des interactions client efficaces : comment éviter de lasser vos cibles ? » et découvrez comment optimiser la communication dans un monde transcanal aux mains des clients.

Téléchargez le document, pour bénéficier de conseils essentiels, ici.